· 

Des zèbres dans les Hautes-Alpes?

HPI, hauts potentiels intellectuel, zèbres, surdoués, génie, enfants précoces... oui mais... Oui mais ils sont bien plus que ça et en tout cas, bien au-delà des stéréotypes.

Voici un nouveau voyage que nous vous proposons aujourd'hui. Nous embarquons pour un vol avec turbulences vers le monde des personnes à Haut Potentiel Intellectuel.

Partons à la découverte des zèbres. Mais qui sont-ils et pourquoi les nommer ainsi? "Comme les zèbres dont les rayures les distinguent des animaux de la savane, mais qui sont cependant uniques comme les empreintes digitales. Le zèbre, seul équidé que l’homme ne parvient pas à domestiquer et qui, lorsqu’il court, devient invisible par l’effet stroboscopique de ses rayures… Zèbres encore, parce que ces animaux singuliers, ont besoin d’être en bande, en troupeaux, entre eux, pour vivre et que les liens de proximité et de coopération sont centraux dans leur communauté de vie. Zèbres enfin pour sortir de ce vocabulaire, lourd de sens erroné et de mythes néfastes: intellectuellement précoce, précoce, haut potentiel, surdoué… aucun ne convient, aucun n’exprime ce qu’il faudrait, d’emblée, comprendre." telle est l'explication que donne Jeanne Siaud Facchin sur le site de son association.

Et ces personnes ne sont pas "rares". Elles représenteraient environ 450.000 enfants scolarisés dont 1/3 sont parfaitement intégrés et vont bien, 1/3 présentent des difficultés (scolaires et personnelles) et 1/3 sont en échec scolaire grave. 

 

Premier arrêt de ce voyage : stéréotypes et idées reçues. 

Lorsqu'on pense Haut Potentiel Intellectuel, Surdoués, Précocité... quelle image se dessine spontanément chez la majorité des gens? Il est facile d'imaginer une personne ayant des facilités scolaires, des résultats spectaculaires, une intelligence quantitativement supérieure, des facilités dans tout et pour tout, génie, premier de la classe... Comme toutes les idées reçues, comme tous les stéréotypes, ceux-ci sont discriminatoires, peuvent induire de la dévalorisation chez les personnes concernées et surtout sont réducteurs. Vous voulez quelques exemples de stéréotypes? les jeunes sont des fainéants, les allemands sont disciplinés, les hommes conduisent mieux que les femmes, les fonctionnaires sont des privilégiés, les chômeurs sont des profiteurs, ..., arrêtons-nous là. Mais en gros, vous voyez maintenant à quel point il est injuste de réduire tout un groupe à un qualificatif souvent arbitraire....

 

Sortons alors le rayon X, explorons l'essence même des zèbres.

Au premier plan de l'organisation de la personnalité se trouve : les facteurs émotionnels avec le besoin d'être encouragé et valorisé, une empathie profonde et une sensibilité déconcertante face à l'injustice. Une hypersensibilité, une personnalité chez qui les émotions peuvent être exacerbées. 

 

Nous pouvons aussi parler d'une forme d'intelligence qualitativement singulière et intimement liée à l'état émotionnel, à l'intérêt que suscite l'apprentissage ou la rencontre. La personne à HPI va traiter l'information de façon plus rapide que la normale (hyperactivité neuronale), fonctionner de façon plus intuitive que raisonnée. Ses qualités de perception de l'environnement sont qualitativement différentes de la population générale.

 

Le mode de pensée de la personne à HPI, son raisonnement et la perception de son environnement sont très différents des autres enfants et peuvent être source d'incompréhension et de mise à l'écart. Les centres d'intérêts sont en général différents des enfants de son âge et créent alors un décalage constant qui engendre solitude et sentiment "d'anormalité" douloureux. C'est dans ce contexte que des troubles de l'humeur envahissants, des angoisses profondes peuvent apparaitre ou être réactivées. Tout ça freinant fortement les relations sociales. 

 

De l'importance du repérage

Le repérage de Haut Potentiel Intellectuel sera proposé à la suite d'un bilan complet proposé par un psychologue. Cette démarche va permettre à la personne concernée (enfant isolé, adulte en questionnement, environnement en souffrance face à la détresse de son proche) de se reconnaitre en tant qu'entité entière, de s'inclure dans un groupe, une catégorie, de rompre progressivement avec le sentiment "d'anormalité". Comme dans de nombreux domaines, plus le repérage est réalisé tôt dans le parcours de vie, plus l'accompagnement va pouvoir s'adapter aux besoins très spécifiques des zèbres (tant au niveau du parcours scolaire qu'au niveau de la sphère émotionnelle et affective). 

 

Enfants non-repérés, adultes en souffrance :

Dans cette partie du voyage nous rencontrons ces enfants HPI, non-repérés, devenu des adultes aux profils atypiques. Ces adultes qui surprennent leur entourage sociale et familiale, souffrent. Certains brillent et d'autres n'arrivent plus à tenir le rôle "de monsieur-tout-le-monde" qu'ils avaient endossés : burnout, démissions, stress, anxiété...  

Ces adultes seront confrontés à la présence quasi-contante d'anxiété. Une anxiété sociale et relationnelle sera communément retrouvée, car l'adulte zèbre non détecté n’aura souvent pas conscience de son décalage par rapport à la moyenne, et aura tendance, à s’accorder peu de valeur.

Ce manque d’estime de soi, associé à une hypersensibilité émotionnelle, seront des facteurs favorisants de décompensations dépressives.

L'épuisement peut aussi être la cause d'une décompensation dépressive. En effet, la personne à Haut Potentiel est embarquée dans un flux presque ininterrompu d'activités, de projets qui peuvent générer des troubles du sommeil par incapacité de mettre ses pensées sur "pause". Le syndrome d'épuisement, la dépression, vient fracturer ce flux intense et laisse la personne dans l'incapacité brutale de penser ou de réaliser ses activités. 

L'hypersensibilité émotionnelle, présente chez l'enfant comme chez l'adulte peut compliquer les rapports sociaux et rendre difficile l'intégration dans une équipe de travail par exemple.

 

Les bilans d'efficience intellectuelle que vous proposera le psychologue s'adresse aussi aux adultes. Et, comme chez l'enfant, peut venir mettre fin à une quête de sens douloureuse chez l'adulte en décalage ou en questionnement. 

 

Alors oui, comme partout sur la Terre, il y a des zèbres dans les Hautes-Alpes, et comme tous les êtres vivants, ils ont besoin d'un milieu chaleureux et adapté pour s'épanouir et vivre pleinement leur condition de zèbres!

 

Comme de nombreux voyage celui-ci pourrait être sans fin. Il y a tant de choses à dire et à faire découvrir. Nous espérons que vous avez pu y trouver quelques informations, si vous vous questionnez pour vous, un proche ou vos enfants, nous sommes à votre écoute. Nous tenons à rappeler, que cet article, comme TOUS les articles, n'a pas valeur de diagnostic. Seul un bilan comprenant des tests normés et validés, réalisé par un professionnel formé à l'utilisation de ces tests permettra d'apporter les éléments en faveur d'un diagnostic de HPI.

 

Laissez nous vos impressions en commentaire, nous y répondrons avec joie. 

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Cruz François (samedi, 17 août 2019 02:08)

    Je souhaite faire un test de QI.
    Cordialement

  • #2

    Centrepsy-Neuropsy (samedi, 17 août 2019 09:43)

    Bonjour François Cruz, pouvez-vous prendre contact avec nous via l'onglet "contact" du site? Ou alors nous appeler directement. Sans çs, nous n'avons aucune de vos coordonnées pour vous joindre. Cordialement,

  • #3

    julie marchand (lundi, 14 octobre 2019 23:43)

    Mon fils de 5 ans a des colères monumentales, son langage s'est développé très rapidement, il apprend très vite et a des passions presque dévorantes. C'est difficile pour lui "les copains", il est très a l'aise avec des adultes, il a un sens de l'équilibre précoce et prend beaucoup de plaisir à rechercher l'équilibre. Il a un sens de l'intuition affirmé. Je vais arrêter l'inventaire à la prevert mais je vois bien qu'il a pu rencontrer des difficultés socialement à l'école et que peut être il s'y ennuie... Ses colères explosives sont souvent difficiles à gérer et à vivre pour lui. Quelles démarches entreprendre pour l'aider ?

  • #4

    Centrepsy-Neuropsy (vendredi, 18 octobre 2019 11:38)

    Bonjour Julie Marchand, la première des démarches, si vous en avez la possibilité, est de prendre rendez-vous avec un professionnel (psychologue par exemple) pour une première rencontre afin d'évaluer les outils qui pourraient aider et votre fils dans son quotidien et vous même en tant que parents à accompagner votre enfin. Vous pouvez prendre contact avec nous par mail ou par téléphone afin que l'on puisse discuter plus précisément de votre situation. Cordialement,

  • #5

    CECCONI (dimanche, 06 septembre 2020 21:13)

    Bonjour, je vous contacte pour mon petit garçon de 7,5 ans, Pablo, (hypersensible, une gestion émotionnelle compliquée, des angoisses nocturnes, de nombreux centres d'intérêts, soif d’apprendre, mais des relations aux autres difficiles et ce depuis petit...). Serait il possible de faire un test ou nous aider à l’aider le plus possible quelque soit son « profil », zébron ou non?
    Merci mille fois d’avance pour votre réponse.

    Bien cordialement.

    Marie Cecconi

  • #6

    CECCONI (dimanche, 06 septembre 2020 21:16)

    Rebonjour, je vous ai laissé un message pour Pablo.
    J’ai omis de vous préciser que nous habitons sur Gap.

    Marie CECCONI
    58 chenmin de la ferme de l’hôpital
    05000 GAP
    0683073460

Plus d'informations

 

Vous pouvez nous contacter pour prendre un rendez-vous, obtenir un devis ou pour plus d'informations en complétant le formulaire à l'onglet "Contact".

 

Centre de Psychologie Neuropsychologie 05

Ferme "Belle Aureille" Zone Micropolis 05000 GAP

-----

 4 avenue Charles De Gaules 05250 EMBRUN

 

Téléphone Gap : 

Claire : 06.32.60.25.59 

Suzanne : 06.09.88.69.30

Elodie : 07.70.12.42.83

Agathe : 06.79.71.00.34

Anne : 06.41.96.28.38

 

Téléphone Embrun :

Corine : 07.70.03.34.73